DIego Yourself

 Accueil

Plan :

Masque Decathlon

18.07.2020

1.2. Tuba

C'est en regardant comment était conçu le tuba de ce masque que j'ai eu l'idée de concevoir l'adaptateur modulaire qui sera présenté dans la 2e section de cet article. Ce tuba contient à lui tout seul une soupape à flottaison et trois membranes, complétant parfaitement le fonctionnement du masque pour son utilisation sous l'eau. Il mérite bien de s'y pencher un peu dessus, ne serait-ce que pour faire honneur aux ingénieurs de chez Décathlon qui l'ont conçu.

Démontage

Vu de l'extérieur le tuba ressemble à un simple tube à trois canaux (qui se voient par transparence) mais toute son ingéniosité se trouve cachée sous la pièce orange qui en fait le bout/couvercle. A l'aide d'un petit tournevis, vous pouvez démonter cette pièce en faisant délicatement pression sur les deux arrêts qui permettent de la tenir en place :

Masque Décathlon : démontage du tuba
En rouge les arrêts à décrocher pour démonter le tuba

Une fois ouvert, vous verrez rapidement glisser le flotteur qui fait soupape pour empêcher l'eau d'entrer si le tuba se retrouve sous l'eau :

Masque Décathlon : soupape à flottaison

...et le système de membranes qui se trouve dans le couvercle du tuba :

Masque Décathlon : membranes Masque Décathlon : membranes Masque Décathlon : membranes Masque Décathlon : membranes

Si vous regardez bien la pièce où se trouvent les membranes, il y a un détrompeur sur un coin (une petite fente) qui permet d'éviter de le mettre à l'envers dans le couvercle.

Enfin, voici un détail des deux bouts des canaux du tuba une fois démonté, en premier (à gauche) le côté qui s'enfiche dans le couvercle et les membranes, ensuite (à droite) le côté qui se branche sur le connecteur du masque :

Masque Décathlon : tuba côté membranes Masque Décathlon : tuba côté connecteur pour le masque

Fonctionnement

Dans ce tuba il y a deux systèmes en un : le routage du flux d'air entrant (inspiration) & sortant (expiration) ainsi que le fait d'empêcher que de l'eau puisse entrer dans le tuba (puis le masque).
Le routage du flux d'air se fait grâce aux trois membranes, et vous aurez déjà compris que "le petit flotteur avec une ventouse" est ce qui empêche l'eau d'entrer dans le tuba s'il est immergé.
Etant donné la disposition des pièces un peu intriquées, analysons schématiquement comment tout cela est sensé se comporter. Voici une représentation schématisée des divers éléments composant le tuba :

Masque Décathlon : schéma des éléments du tuba

Inspiration

Lorsque le porteur du masque inspire, l'air est aspiré par le canal central du tuba et c'est donc la membrane centrale qui s'ouvre (en vert), les membranes d'expiration se bloquent (en rouge) et l'air peut donc entrer librement par le canal central du tuba prévu à cet effet :

Masque Décathlon : schéma d'inspiration dans le tuba

Expiration

Lorsque le porteur du masque expire, l'air revient par les deux canaux extérieurs du tuba, c'est alors que la membrane centrale se bloque (en rouge) et les membranes d'expiration s'ouvrent (en vert) pour laisser sortir librement l'air expiré :

Masque Décathlon : schéma d'expiration dans le tuba

Immersion

Lorsque le tuba se retrouve immergé (sous l'eau), le petit flotteur a tendance à remonter et bloquer ainsi l'entrée d'air surtout pour empêcher l'eau d'entrer. Cela a pour effet que le porteur ne peut plus inspirer (ce qui peut être surprenant, voire désagréable) mais il peut toujours expirer (l'air sortant poussera le flotteur qui retrouvera sa position bloquante dès que le flux d'air expiré s'arrêtera) :

Masque Décathlon : schéma de blocage lors de l'immersion du tuba

Voilà !
Je vous invite, si vous disposez de votre propre masque, à bien observer toutes ces pièces pour bien vous rendre compte de leur fonctionnement.

Premiers constats

Ce tuba complète très bien le masque pour son utilisation initiale, c'est à dire en plongée/snorkeling sous l'eau. Pour l'adaptation du masque à d'autres utilisations, selon l'adaptation souhaitée, les éléments du tuba peuvent s'avérer complètement inutiles ou certains réutilisables (notamment les membranes ou le tronc transparent pour une adaptation de fortune). Dans ma proposition modulaire exposée par la suite, je réutilise les membranes du tuba afin de justement pouvoir décider où va l'air sortant et par où passe l'air entrant.

  Retourner en haut